Si la prière est une discussion avec Dieu, pourquoi les croyants récitent-ils des prières ? N’est-ce pas de la superstition ?

La prière c’est « un échange intime d’amitié où l’on s’entretient avec Dieu », selon l’expression de sainte Thérèse d’Avila. Et l’on se voit mal réciter des textes appris par cœur pour échanger avec un ami : c’est directement notre cœur qui parle. Jésus nous dit aussi dans la Bible de ne pas rabâcher comme les païens qui « s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés » (Mt 6,07). Il ne s’agit donc pas de réciter les bonnes formules pour toucher Dieu, mais de lui parler comme à un ami.

 

Pourquoi alors, les chrétiens ont-ils toujours récité des prières ?

« persévérer, c’est vraiment aimer »

Dieu est toujours prêt à communiquer avec nous. Mais, de notre côté, il nous faut souvent du temps pour nous ouvrir véritablement à lui. La répétition d’une prière réveille en nous le désir de Dieu et nous incite à persévérer dans notre demande. Comme dans une amitié vraie, choisir de persévérer alors que le ressenti n’y est pas toujours, c’est vraiment aimer. Comme le dit le Père Lacordaire « l’amour n’a qu’un mot et, en le disant toujours, il ne le répète jamais ». A chaque fois que nous récitons une prière, c’est une façon de dire à Dieu « Je veux t’aimer » ou bien « Je veux te prier même si je sais ne sais pas bien le faire ». Cela nous rapproche de Dieu et nous devenons davantage capables de l’entendre nous parler.

Les deux prières les plus souvent récitées sont celles du Notre Père et du Je vous salue Marie. Vous le verrez, si vous les dites de tout votre coeur, et donc sans rabâcher, ces prières développeront votre relation avec Dieu.